Le e-learning que l’on peut traduire par apprentissage (“learning”) par des moyens électroniques (“e”), est, selon la définition de la Commission Européenne, l’ “utilisation des nouvelles technologies multimédias et de l’Internet pour améliorer la qualité de l’apprentissage en facilitant l’accès à des ressources et des services, ainsi que les échanges et la collaboration à distance”.

Il s’agit donc de tout mode d’apprentissage s’appuyant partiellement ou entièrement sur les technologies de l’information et de la communication dans le but de faciliter l’organisation et l’accès à la formation et à l’apprentissage, permettant notamment:

  • de réduire les contraintes d’espace et de temps;
  • d’individualiser les parcours de formation;
  • de favoriser l’autonomie de l’apprenant ;
  • de développer des relations pédagogiques en ligne avec le tuteur ou d’autres apprenants.

Il s’agit donc bien avant tout d’un dispositif de formation supporté par les technologies, pour lequel les lieux et temps de formation sont flexibles et sont choisis principalement en fonction des disponibilités des apprenants, le formateur n’étant pas présent physiquement.

L’apprenant n’est pas pour autant seul ; son suivi par un tuteur est nécessaire pour lui permettre de trouver des réponses en cas de difficultés. Une communauté d’apprenants peut aussi être fédérée, afin de créer un système d’entraide et de travail collaboratif (démarche active par laquelle l’apprenant travaille à la construction de ses connaissances. Le formateur y joue le rôle de facilitateur des apprentissages alors que le groupe y participe comme source d’information, comme agent de motivation, comme moyen d’entraide et de soutien mutuel et comme lieu privilégié d’interaction pour la construction collective des connaissances. […] Dans la démarche collaborative, les apprenants collaborent aux apprentissages du groupe et, en retour, le groupe collabore à ceux des apprenants).

Les communications peuvent se faire de façon:

  • synchrone (modalités d’échange d’informations en direct (exemple : téléphone, visioconférence, visiophonie, audio phonie, etc.). Dans une formation synchrone, l’échange avec les autres apprenants ou avec les tuteurs s’effectue en temps réel, par chat, par web- conférence ou par visioconférence… Les formations synchrones permettent également de partager des applications et d’interagir);
  • et/ou asynchrone (modalités d’échange d’informations en différé(e-mail, forum, etc.). Dans une formation asynchrone, l’échange avec les autres apprenants ou avec les tuteurs s’effectue en différé via des modes de communication ne nécessitant pas de connexion simultanée. Il peut s’agir de forums de discussion ou bien encore de l’échange de mails) , entre les apprenants et/ou entre les apprenants et le tuteur. Les contenus peuvent être de toutes formes multimédias (textes, sons, vidéos, animations,…);
  • et des outils existent pour faciliter la gestion de formations en ligne. C’est le cas, par exemple, des systèmes de management de contenus intégrés à certaines plate-formes.

Ainsi, grâce aux plate-formes, l’accès aux ressources est élargi de même que les possibilités de collaboration et d’interactivité.

Vous devez impérativement poser les questions suivantes avant de concevoir votre projet e-learning (et éventuellement avoir des réponses) :

  • Pourquoi, quel est le but à atteindre lorsque je démarre un projet e-learning ? (réduction de coût – externalisation des ressources et des formations…)
  • Quel niveau de e-learning souhaite t-on ? (Rapid-learning – Avec/sans interaction de l’utilisateur, avec/sans mascotte & voix-off)
  • Quel type de e-learning (autoformation – classe virtuelle – e-formation, certifiante ou non…)
  • Quel est le rôle de chacun ? Qui sera en charge de suivre le projet, de les animer et de les créer ? (compétence en interne ou externalisation)
  • Comment s’organiser et suivre ?
  • Comment faire ? Avec quelle démarche de développement et quels logiciels utiliser (existe t-il ou non des logiciels plus stratégiques que d’autre…)
  • Combien ?
  • Quels sont les délais ?
  • C’est bien bon, mais comment cela fonctionne concrètement ?

Ne vous inquiétez pas tout cela sera décrit dans l’article suivant: Les 7 clés de réussite du e-learning dans votre entreprise.